اخبار دولية

Congo hold-up : comment le clan Kabila a détourné 138 millions de dollars

A l’origine de l’enquête “Congo Hold-up”, il y a la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF) et le site Mediapart. Elle révèle le système de détournement de fonds publics mis en place par le clan Kabila pendant une décennie en République démocratique du Congo (RDC)

Une enquête de Mediapart, le site d’information français d’actualités indépendant réalisée par les journalistes   Yann Philippin, Justine Bradant, Sébastien Bourdon et Karine Bourdon. C’est une enquête inédite sur la corruption en République démocratique du Congo . L’enquête de Mediapart et ses partenaires du projet « Congo hold-up » révèle comment la famille de l’ancien président de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila a siphonné 138 millions de dollars des caisses de l’État, avec la complicité de la banque BGFI RDC, en particulier à travers une société-écran installée dans un garage

L’enquête révèle que d’ordinaire, ce sont les voleurs qui attaquent les banques. En République démocratique du Congo (RDC), c’est une banque qui a aidé le clan du président Kabila à braquer l’État, par un hold-up hors du commun 

L’article de Mediapart ajoute que tandis que plus de 70 % des Congolais survivent avec moins de 2 dollars par  jour, Joseph Kabila et sa famille ont accumulé une fortune colossale au détriment de leurs concitoyens. C’est ce que révèlent, grâce à la plus grande fuite de données jamais survenue en Afrique

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى